︎︎︎Programmes

26.09 / 20:30

27.09 / 20:00

10.10. / 20:00

24.10 / 20:00

07.11 / 20:00

14.11 / 20:00

21.11 / 20:00

19.12 / 20:00

19.12 / 20:00

19.12 / 20:00

20.12 / 20:00

19.12.2020 — 20:00

● PROJECTION AU 18 / SCREENING AT LE 18 ●
Ciné-Cité
DE/BY DJOUHRA ABOUDA ET/AND ALAIN BONNAMY, France, 1974, 16 min

Dans les années 1970, Djouhra Abouda (née en Algérie en 1949 et arrivée en France avec sa famille en 1956) mène une recherche cinématographique au Centre Universitaire de Vincennes à Paris, avec l’architecte Alain Bonnamy (né en 1947) rencontré en Algérie. Créée après mai 1968, l’Université de Vincennes leur offrait alors une large liberté d’apprentissage et d’expérimentation. Ils y ont notamment collaboré avec des cinéastes expérimentaux comme Guy Fihman et Claudine Eizykman ou encore Giovanni Martedi.
Abouda et Bonnamy y réalisent des films expérimentaux en 16mm Algérie Couleurs (1972) et Ciné-Cité (1974) “conçus comme des assemblages kaléidoscopiques à partir d’un paradigme musical” [1]. Les films seront programmés notamment par Peter Kubelka dans l’exposition inaugurale du Musée National d’Art Moderne de Paris Une Histoire du cinéma (1976-1977).

Ils co-réaliseront également Ali au pays des merveilles (1976) conçu comme une tentative de sortir le cinéma expérimental de son "ghetto » en s'attaquant à des problématiques politiques et sociales (exploitation, racisme, colonisation), sans pour autant réaliser un film militant dogmatique.
« En tant qu’algérienne j’étais désireuse de travailler sur la matière cinématographique car je ne voulais pas copier le cinéma français » [3]

Djouhra Abouda est aujourd’hui connue sous le nom Djura pour avoir monté à la fin des années 1970 le groupe de musique kabyle aux revendications féministes Djurdjura. Alain Bonnamy est architecte et photographe.



[1] Jean Michel Bouhours dans L'art Du Mouvement - Le Cinéma D'artiste Dans Les Collections Du Musée ... Musée National D'art Moderne, 1916-1996, Edition 1997

[3] Cinémas de l’Emigration, Cinemaction n°8, entretien de Djouhra Abouda avec Guy Hennebelle

In the Seventies, Djouhra Abouda developed a cine- matographic project in the labs of the Université de Vincennes in Paris with the architect Alain Bonnamy. Together, they produced various experimental films in 16mm “conceived as kaleidoscopic assemblages grounded on a musical paradigm” (Bouhours).



À VENIR/UPCOMING: 19.12.2020 — 20:00